Announcement

Collapse
No announcement yet.

NDOUtils

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • templuche
    replied
    Bonjour,

    Bon, cette semaine j'ai été un peu chargé et je n'ai pu suivre cette discussion intéressante, désolé.

    Pour le problème "Démon Nagios central ou pas démon Nagios Central?" : c'est un faux problème je pense. En effet, il est possibe de le désactiver sans géner Centreon. Pour cela, il suffira de créer un script de démarrage sur le serveur central, identique au script de démarrage Nagios qui indiquera "OK : pas de démon Nagios à démarrer car je suis sur le central".

    Centreon gère tout de suite NDO : à mon avis, NDO va tout bousculer sur son passage et sera le coeur de tous les autres outils. D'ailleurs d'autres outils ont indiqués qu'ils allaient le gérer. Donc, l'imposer au travers d'Oreon n'est pas génant. Ce n'est qu'une contrainte de plus. Il est normal qu'un outil dise : "nous ne gérons Nagios 2.X et 3.X qu'avec NDO pour des raisons de performances, de facilité et parce que c'est notre choix". Si quelqu'un veut l'ajouter, le code pourra être ajouté par l'intermédiaire d'un patche.

    la base de données de ndo est une base de données tres complete
    Oui. C'est prévu pour.

    elle est deja prete pour la configuration de nagios etc... seulement pour le moment elle sera remplie par le parsing des fichiers de conf de nagios d'apres ce que j'ai compris.
    C'est ce que j'ai indiqué. C'est le principe en fait. Note: a priori, je ne pense pas qu'il faille modifier cette base de données par un outil externe. Cela n'est pas prévu pour car NDO ne fait que la peupler et pas la lire.

    Ce que je me demande c'est comment gere t il le fait de supprimer ou d'ajouter un host dans nagios. quand on redemarre, est ce qu'il le supprime de la base de données ou alors il le laisse (comme le fait perfparse)
    Alors apparement, le host reste dans la table ndo_objects mais disparait de la table ndo_hoststatus. A vérifier pour tous les objets (chose que je n'ai pas faite).

    Doit on garder une base double a coté de celle de ndo ? A mon avis cela ne posera pas franchement de pb, car vu que le moteur nagios n'a pas d'acces en base, ethan fera comme nous on generant des fichiers de conf....
    Oui, il FAUT garder une base à côte car NDO va dropper les informations non indiquées dans le fichier de configuration. Ethan garde le principe de fichier de configuration à plat.

    QQ un a déjà lancé nagios2 avec NDO ? Moi j'ai un petit pb de socket pour le moment, mais je vais regarder tout ca ce we. J'ai pas eu le temps hier soir. Avec une socket TCP ca va etre top pour le rappatriement des données en tout cas. Plus d'agents NSCA.
    Attention :
    - il faut lancer le démon ndo:
    Code:
    /usr/local/nagios-2.0rc1/bin/ndo2db /usr/local/nagios-2.0rc1/etc/ndo2db.cfg
    - il faut le lancer en utilisateur nagios (pour des problèmes de droit sur la socket) :
    Code:
    su - nagios -c '/usr/local/nagios-2.0rc1/bin/ndo2db /usr/local/nagios-2.0rc1/etc/ndo2db.cfg'
    Sinon, ça marche sans aucun problème.

    Leave a comment:


  • krbian
    replied
    je suis absent jusqu au 1 fevrier, des mon retour si ca te dit je t aiderai a le mettre en place

    Leave a comment:


  • julio
    replied
    hier j'ai installé NDO. A mon avis y a encore d'autres choses a gerer :

    la base de données de ndo est une base de données tres complete... elle est deja prete pour la configuration de nagios etc... seulement pour le moment elle sera remplie par le parsing des fichiers de conf de nagios d'apres ce que j'ai compris. Ce que je me demande c'est comment gere t il le fait de supprimer ou d'ajouter un host dans nagios. quand on redemarre, est ce qu'il le supprime de la base de données ou alors il le laisse (comme le fait perfparse)... Doit on garder une base double a coté de celle de ndo ? A mon avis cela ne posera pas franchement de pb, car vu que le moteur nagios n'a pas d'acces en base, ethan fera comme nous on generant des fichiers de conf....

    QQ un a déjà lancé nagios2 avec NDO ? Moi j'ai un petit pb de socket pour le moment, mais je vais regarder tout ca ce we. J'ai pas eu le temps hier soir. Avec une socket TCP ca va etre top pour le rappatriement des données en tout cas. Plus d'agents NSCA.

    Leave a comment:


  • krbian
    replied
    tout à fait d accord

    Souhaites tu intégrer la lecture de la base NDO directement au dévellopement de CENTREON, ou attendre une prochaine version?

    ca pourrait etre un plus vis à vis de Nagios en étant la premiere interface à le gérer.
    Mais ca pourrait alourdir ou du moins ralentir la sortie de CENTREON.

    Du coté de CVF, cette fonctionnalité sera une bonne chose. Nous ne sommes plus tenu par une dead line puisque l'interface nagios nous sastifait dans un premier tps et que le déploiement est en phase d etre terminé, environ 75%. Donc nous pouvons nous permettre d'avoir un dévellopement sur CENTREON un peu long que c'est qui était prévu, pour vous aider, par exemple, au dev de cette partie.

    Leave a comment:


  • julio
    replied
    mouais nan, au pire il est pas en route mais si on veut executer des trucs en local, il est toujours bon d'avoir un nagios sur le serveur... de toute facon, qq un n'en a pas besoin il le stop ou ne l'install pas.

    Par exemple pour du dev spé, je fais tourner maintenant pas de chose par nagios pour des calculs spécifiques... c tres pratique...

    donc le cahier des charges change sur le point suivant : on ne generera pas de conf passives en local pour le rappatriement des données et on genere des confs en local que si l'on a des executions en local.. et Hop.

    :arrow: plus de pb avec NSCA
    :arrow: gain de perf sur le SI (y a plus que mysql et httpd qui bossent)

    Leave a comment:


  • krbian
    replied
    bonjour julio,

    L'utilisation de NDO permet au sonde de peupler directement une base qui sera directement utilisé par l interface en remplacement de fichier des nagios sur le serveur central qui était à jour de cette maniere : OSCP=>NSCA=>fifo.nagios.cmd=>daemon Nagios.
    Comme l a dit templuche, la présence du deamon nagios sur le serveur central n'est plus nécessaire, donc plus besoin de génerer les fichiers de conf pour ce serveur.

    Leave a comment:


  • julio
    replied
    pourkoi revoir le cahier des charges ? nous sommes deja dessus nous... et la conf avance tres bien la... mais je pense que de toute facon nous garderons 2 versions : une sans NDO (pour ceux qui ne veux pas de cet outil) et une avec...

    Quel est le pb ? pour le rappatriement des données avec NSCA qui disparaitrait ?

    Leave a comment:


  • krbian
    replied
    Bonjour,

    Templuche, tu as soulevé un point qui est la suppression du deamon Nagios sur le serveur central, ce qui est, je pense, tres intérressant.

    a mon avis oreon le gèrera avant nagios
    Julien, Rom voulez vous que Oreon se plug directement sur cette base d event/status?
    si c'est le cas, je pense qui faudrait revoir le cahier des charges de CENTREON

    Leave a comment:


  • julio
    replied
    Bonjour,

    a mon avis oreon le gèrera avant nagios

    mais nous n'avons pas à mettre de valeurs dans cette base... nous on les lit simplement... et donc oui plus de pb pour nagios 2... je vais le tester sans tarder...

    Leave a comment:


  • templuche
    replied
    Bonjour,

    Attention : Oreon ne pourra pas ajouter des informations dans la base gérée par NDO. En effet, grâce à ce module, "Nagios" va lui même peupler la base de données. Si jamais Oreon ajoute
    des informations dedans, cela risque de corrompre la base.

    Par contre, Oreon pourra aller chercher les états des services/hosts/... dans cette base de données. Ce qui est plutôt intéressant. En effet, je revoie Julio me dire que le fichier de status de Nagios 2 n'est pas facile à parser ou tout au moins pas de manière performante. Ce problème peut être réglé avec ce module.

    J'ai fait quelques petits tests. En effet, plusieurs instances de Nagios (ie: plusieurs serveurs distribués) mettent à jour une seule base sans aucun problème. Ce qui veut dire que NSCA, pour ce cas, est très avantageusement remplacé par cette solution. Il ne sera plus nécessaire d'avoir un démon Nagios sur le serveur central. Cependant, il faut attendre la sortie de l'interface PHP de Nagios. Pour le moment, les CGIs de Nagios ne gèrent pas ce module.

    Leave a comment:


  • julio
    replied
    oula tres interressant le petit

    Leave a comment:


  • krbian
    replied
    la doc de NDOUtils est intéressante:

    Avec Centreon, l interface va se décramponner du daemon Nagios.
    NDOUtils quand a lui va encore plus loin en désolidarisant les bases d'event du daemon Nagios.

    Cette nouvelle modularité apporte la possiblité de remontés d'information de source multiple vers une ou plusieurs base (sql ou fichiers). Il s agit en gros du remplacant de NSCA. (plutot sympa

    Leave a comment:


  • julio
    replied
    ouais on va le recontacter sous peu... merci pour le tuyau.... on l'a contacté y a un mois mais pas de reponse... la on va remettre ca.

    il va je pense bien aimer centreon. il etait deja interressé par oreon. a nous de convaincre now.

    ++

    Leave a comment:


  • krbian
    replied
    sur le lien de mailing list ci dessus

    Ethan Galstad donne 2/3 indications sur la prochaine interface de nagios 3. Il y a également quelques propositions.
    Julien, Romain, Etes vous toujours en contact avec lui? qu en est il de l avenir de la solution oreon vis a vis du projet nagios?

    De plus NDOUtils est réellement orienté pour une interface gérant plusieurs instance Nagios ... ca ressemble bcp à ce que l on essaye de faire cad CENTREON.

    Leave a comment:


  • krbian
    replied
    les fichiers:
    https://sourceforge.net/project/show...group_id=26589

    mailing list :
    https://sourceforge.net/mailarchive/...&forum_id=1872

    Leave a comment:

Working...
X